Restaurant universitaire : un arrière goût amer

En l'espace d'un an, le restaurant universitaire de l’USTV a subi d'énormes changements. Ce bouleversement est dû en partie à l’élection du nouveau président de l’université Mr Laroussi Oueslati. Des changements peu appréciés par les étudiants qui en sont les principales victimes.

Depuis la rentrée de septembre les étudiants ont eu la mauvaise surprise de constater une augmentation des tarifs dans leur restaurant universitaire. En effet de 2,75€ le repas il y a encore quatre mois, nous arrivons cette année à 2,80€. Soit une augmentation de 0,05 € par étudiant, de quoi remplir une bonne partie des caisses de l'université qui présentaient un déficit élevé lors de la prise de fonction de Mr Oueslati. Une hausse de prix mal perçue par les étudiants, « Si les menus proposés étaient corrects, le prix serait justifié. Ce n’est pas le cas. Pour 2,80 euros on mange peu et mal» nous précise Julia, étudiante en 3ème année de Science de la Vie. 

 

La qualité n’est (toujours) pas au rendez-vous 

S’il y a une chose qui reste inchangée, il s’agit bien de la variété des menus proposés. Peu attrayants et encore moins équilibrés, il ne reste guère de possibilités offertes aux étudiants. « Le choix est vite fait. C’est souvent les mêmes plats qui se répètent, et reviennent plusieurs fois dans la semaine », rajoute Julia. Pour palier ce manque d’originalité, cette année a vu l’arrivée d’une nouvelle formule, dit « menu grillade ». Une joie de courte durée si l’on examine le contenu de celle-ci. Le nombre d’articles se voit réduit, passant de 3 à 2, le tout sans diminution de prix. Il faudrait débourser minimum 3,05 € pour obtenir ce 3ème article, « Je n’ai pas les moyens de payer 3 euros pour un repas universitaire. » nous fait remarquer Julia. 


Manger correctement : un luxe ? 

Malheureusement, ce n’est pas le seul aspect sujet à controverse auxquels les étudiants sont confrontés au sein du R.U. « L’hygiène laisse aussi à désirer...Les couverts sont souvent sales, mal rincés et j’ai déjà trouvé trois petites cuillères collées par je ne sais quoi ! (rire)», confie Julia. Des avis partagés par ses amis qui fréquentent comme elle ce restaurant universitaire, « J’ai une amie sportive de haut niveau, elle doit manger équilibré et surveiller son poids. […] elle termine toujours par une pomme. Plusieurs fois il lui est arrivé de trouver des vers à l’intérieur. A part la remplacer, le R.U n’a pas proposé grand-chose… ». L'université du Sud Toulon Var a-t-elle tant besoin que cela de se faire de l'argent sur le dos des étudiants et encore plus sur leur santé physique? Qu’en sera-t-il des tarifs si d'autres spécialités culinaires viennent s'ajouter à la "palette" des plats déjà proposés? Désormais, il faudra que les étudiants venant se « régaler » les papilles au resto U de l'USTV soient vigilants, car personne n’est à l’abri de surprises…

ME CONTACTER

: jeanjacquescanaby@gmail.com

: 1.(819).279.1847

Copyright © 2019
Le portfolio de Jean-Jacques Canaby. Tous droits réservés.